La voiture maudite de James Dean

La malédiction de "Little Bastard"


 

 

Un bien étrange mystère plane au-dessus de la voiture de James Dean, une Porsche 550 Spyder, dans laquelle le jeune acteur trouva la mort. Dean était passionné de véhicule et de course automobile, c'est la raison pour laquelle il en fit l'acquisition. Il souhaitait participer à une course qui avait lieu à Salinas, Californie. C'est en visitant un garage de Los Angeles qu'il avait aperçu ce bolide et en était immédiatement tombé amoureux. Malgré la fierté évidente de Dean et l'élégance de la voiture qu'il avait surnommé "Little Bastard", son ami Nick Adams,  lui avait dit que sa voiture le rendait mal commode. La nouvelle petite amie de Dean, Ursula Andess, avait même refusé d'y monter. Son ami et acteur Alec Guinness lui aurait même dit, probablement en plaisantant, qu'il se tuerait dans la semaine avec une telle bagnole. Georges Barris, celui qui avait personnalisé la voiture de Dean et qui devait la racheté plus tard, lui avait même dit qu'elle lui procurait un sentiment bizarre.


Mais Dean aimait sa porsche et il en avait besoin pour la course de Salinas. Il n'y participera malheureusement jamais. C'est en se rendant à cette course, le matin du 30 septembre 1955, qu'il se tua au volant de sa toute nouvelle voiture, lors d'un grave accident de la route.
 


On raconte que James Dean avait été victime d'une puissante malédiction de magie noire. Le mauvais sort aurait été lancé par Maila Nurmi, une actrice de film d'horreur à petit budget et membre d'une église sataniste, avec qui Dean aurait eu une aventure. Après une brève romance, il aurait complètement démenti leur relation devant la presse, de peur que son association avec cette femme viennent abîmer sa réputation. Humilié et profondément frustrée, elle aurait lancé cette malédiction durant le tournage du film Rebel Without a Cause., Elle avait pour but de causer la perte de Dean, à la voiture qu'il venait tout juste d'acheter et aux jeunes acteurs qui tournaient avec lui. La scène amusa tout le monde, mais la malédiction était belle et bien lancée. Quoique la véracité de cette histoire est discutable, tous ces acteurs sont effectivement mort jeunes et de cause non naturelles. James Dean est mort à 24 ans au volant de cette voiture, Sal Mineo fut pognardé à mort à l'age de 37 ans, Nick Adams est décédé suite à une overdose à 36 ans et finalement, Natalie Wood s'est noyée à 43 ans.

 

    


C'était la fin de l'histoire de James Dean, mais le tout début de la légende entourant cette voiture qui allait provoquer bien d'autres drames.

Tout commença lorsque Georges Barris l'acheta pour 2500$. La voiture aurait pu être considéré comme une perte totale, mais son but était de la revendre en pièce détaché afin de faire un peu d'argent. Lors de la livraison, le chauffeur qui était en charge de décharger la voiture ne parvint pas à garder le contrôle et la faire descendre correctement. La porsche se décrocha trop tôt, tomba sur l'homme et causa sa mort.

Deux médecins et amateurs de courses étaient fort intéressé à acheter des pièces de la voiture de Dean. Ils achetèrent le moteur et la transmission. Quelques semaines plus tard, en faisant la course l'un contre l'autre lors d'un évènement à Pomona, en Californie, l'un d'eux perdis le contrôle et percuta fatalement un arbre, alors que l'autre eu un grave accident qui devait le laisser paralysé pour le reste de sa vie.

Les pneus furent vendu à un jeune homme qui retrouna voir Barris quelques semaines plus tard, pour l'informer que deux des pneus avaient explosé au même moment, provoquant un accident. Il venait tout juste de sortir de l'hopital. Les pneus étaient pourtant en bonne état au moment de la vente.

Bien décidé à ne plus vendre de pièce, Barris autorisa la California Highway Patrol à exposer la voiture dans le cadre d'une campagne de sécurité. Ironiquement, Dean avait tourné un message d'intérêt publique sur la sécurité au volant quelques semaines avant sa mort. Pendant l'entreposage de la carcasse, un mystérieux incendie ravagea le garage ou elle était entreposée. Toutes les voitures qui s'y trouvait furent détruite, sauf la porsche, qui n'a eut que quelques dommages mineur causés par la fumée. Lors d'une présentation, alors que la voiture était suspendue dans les airs, le capot tomba sur un adolescent de 15 ans. Ironie du sort, cette exposition avait lieu le 30 septembre, l'anniversaire de la mort de James Dean.

 


Alors en route pour un nouvelle exposition à Salinas, ville dans laquelle Dean vécut sa tragédie, la remorque fut impliqué dans un accident de la route. Le conducteur se tira indemme de l'accident, mais la Porsche 550 Spyder se détacha tomba sur l'homme, ce qui causa sa mort. Deux ans plus tard, un autre chauffeur de remorque qui transportait la voiture eut un accident mortel, et en 1958, encore un autre accident survint durant un déplacement. Lors d'une exposition à la Nouvelle Orléans, en 1959, la voiture tomba soudainement en onze morceaux distincts, sans aucune raison apparente.

Fatigué de tous ces accidents et maintenant supersticieux, Barris à demandé à ce que les expositions cessent et que la voiture soit envoyée à la casse. C'est à ce moment que l'histoire devint encore plus étrange. La voiture avait quitté Miami en direction d'un centre de recyclage, mais elle ne l'atteindra jamais. On raconte qu'à l'arrivé, le camion qui la transportait était vide. Les joints d'expéditions étaient pourtant tous intacts, aucune trace d'effraction n'étaient visible. La voiture de James Dean, cette ténébreuse porsche 500 Spyder, dont il n'existait que 90 modèles, ne fut jamais retrouvée.

 

 

 

David Magny © Dark Stories - 24 Juins 2013
Reproduction totale ou partielle interdite sur quelque support que ce soit sans l'autorisation de l'auteur.

Références:

http://ghostpro.org/paranormal_curiosities/jamesdean.html
http://en.wikipedia.org/wiki/James_Dean