Encéphalite léthargique - La maladie du Zombie

L'histoire d'une étrange pandémie

 

 


Me croiriez-vous si je vous racontais une anecdote de zombie... qui est véridique ? Une vieille histoire volontairement oubliée, un fléau qui aurait pu détruire le monde et nous transformer... en zombie ! Non, ce n'est pas du délire, ni un canular: c'est la mystérieuse histoire que je vous raconte aujourd'hui.


En 1915 apparaît soudainement une étrange maladie qui désoriente complètement les médecins. En effet, cette épidémie se répand rapidement et il ne semble pas avoir deux patients avec les mêmes symptômes. Les scientifiques nommeront cette maladie Encéphalite léthargique, ou maladie du sommeil européenne, car les gens affectés perdent toute notion du temps et de l'espace. Leur conscience semble endormie.

Au plus fort de son épidémie, elle touchera 5 millions de personnes. Près du tiers des victimes meurent rapidement après avoir développé la maladie, alors que d'autres tombent dans un profond coma duquel ils ne reviendrons pas. Certains malades souffrent d'insomnie et meurent par manque de sommeil. Les survivants restent avec de graves séquelles. Plusieurs développent des comportements problématiques, on les décrit comme impulsifs, provocateurs, effrontés et vulgaires. Ils ne ressentent plus rien et ne communiquent pas leurs émotions. Ils sont souvent victimes de terribles tremblements.

Un docteur rapporte que: "les salles d'attente sont occupées par des gens bizarres aux figures figées, des statues humaines inertes comme de la pierre... c'est une terrible vision".

 


Certains sont complètement psychotiques, les yeux vides de toutes expressions, la nuque raide. Ils se déplacent difficilement et ne répondent pas lorsqu'on leur adresse la parole. Les mouvements anormaux constituent une des séquelles les plus fréquentes de l'encéphalite épidémique. Ils provoquent des mouvements de manège qui obligent le sujet à tourner en cercle jusqu'à ce qu'il tombe ou s'accroche à un mur.

L'épidémie disparait en 1927. Elle se termine aussi soudainement qu'elle est apparue.

 

Mais les nombreuses victimes ne guérissent pas. C'est en 1969, 40 ans plus tard, que le docteur Olivier Sacks eut l'idée de réunir certains de ces malades, il en retrouve environ 80. Ces gens sont toujours désordonnés, inexpressifs. Leurs figures sont figées. Le plan du docteur Sacks est de leur faire essayer un nouveau médicament développé contre le Parkinson, le "L-dopa". Le résultat est des plus étonnant... les statues vivantes reviennent à la vie. Les gens sont de nouveau capable de parler, marcher et de penser en toute liberté.

 

Étrangement, plusieurs de ces malades recommencent à se comporter comme dans les années 20. Certains ne semblent pas réaliser que 40 années ont passé. Les gens cherchent donc à s'amuser et les salles d'attente qui étaient terriblement silencieuses s'activent soudainement. Mais ce bonheur ne dure pas. Au fil des jours, "leur joie devient folie, frénésie et délire". Il ne s'agit pas seulement de gestes désordonnés, mais de tics, de mouvements et d'idées bizarres. Ils sont de plus en plus complexes, capricieux et violents. Le docteur affirme alors découvert un comportement comparable à l'espèce la plus primitive qui soit.

 

 

Aujourd'hui, les victimes de cette épidémie sont mortes, mais l'encéphalite léthargique n'a pas complètement disparue. Des cas isolés continuent à mystérieusement apparaître, même au XXIe siècle, et cette maladie est encore bien mal comprise.





© Dark-Stories.com - 4 février 2013

Sources et autres références:
http://baillement.com/lettres/voneconomo-lethargie.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Enc%C3%A9phalite_l%C3%A9thargique
http://en.wikipedia.org/wiki/Encephalitis_lethargica
Facts and Fallacies, Reader's Digest 1988 - p. 104-105
Les séquelles de l'encéphalite épidémique, Georges Guillain, Pierre Mollaret, Douin ed 1932

 

Dark-Stories.com est partenaire avec Amazon.fr

Acheter depuis nos annonces ou notre boutique apporte un soutien financier au site, merci !