Rokurokubi - Les femmes aux longs cous

Avides de chair fraîche, ces femmes tuent pour se nourrir


 

Rokurokubi - Les femmes aux longs cous

 

Le Japon est riche de légendes urbaines en tout genre. L'une des plus intéressantes est sans doute "les femmes aux longs cous", mieux connues sous le nom de Rokurokubi. Si ces créatures se retrouvent régulièrement au coeur de légendes urbaines populaires, elles sont néanmoins issues de la mythologie japonaise de l'époque d'Edo (1600-1868). Les Rokurokubi ont l'apparence de femmes bien ordinaires pendant le jour, mais la nuit venue, elles vivent une bien étrange métamorphose. Leurs cous s'allongent à un tel point que leurs têtes peuvent se mouvoir indépendamment de leurs corps. La plupart d'entre elles sont des femmes ravissantes et attirantes, qui utilisent leur pouvoir de séduction afin de faire tomber les hommes entreprenants dans un piège mortel. Elles n'hésitent pas à dévorer les hommes pendant leurs sommeils.

Plusieurs d'entre elles souhaitent avoir une vie bien ordinaire pendant le jour, se mélangeant aux autres humains. Mais le soir venu, lorsque leurs cous s'allongent, elles ne peuvent s'empêcher de se mettre en mode chasse et de traquer des proies humaines. Certaines ignorent même qu'elles sont des Rokurokubi et parviennent à se convaincre que leurs chasses nocturnes ne sont que de mauvais rêves.

Il est très difficile de découvrir quelles femmes sont des Rokurokubi. Parfois, elles peuvent s'épuiser lors de leurs chasses et s'endormir avec leurs cous toujours allongés. Elles sont alors facilement identifiables. Un autre signe qui peut aider les observateurs est de petites marques, des lignes blanches, qui sont visibles dans leurs cous durant le jour.

Il existe une autre variété de ces femmes, encore plus sinistre et agressive que les Rokurokubis. Ces femmes se nomment Nukekubi ou encore "les femmes qui enlèvent leurs têtes". Les têtes de ces dernières sont capables de se détacher complètement de leurs corps et peuvent alors s'envoler dans les airs. Elles parcourent le ciel, durant la nuit, à la recherche de chair humaine. Ces maléfiques créatures tentent de cacher leurs corps avant d'en détacher leurs têtes, car elles deviennent vulnérables pendant la chasse. Si une Nukekubi camoufle mal son corps et qu'il est découvert, son assaillant peut facilement la tuer alors que sa tête est occupée à ses basses besognes. Certains prétendent aussi qu'il est possible de le cacher et que la Nukenubi, incapable de le retrouver, est vouée à une mort certaine.

 



David Magny pour Dark-Stories.com, le mardi 2 février 2016
Reproduction totale ou partielle interdite sur quelque support que ce soit sans l'autorisation de l'auteur.

 

Dark-Stories.com est partenaire avec Amazon.fr

Acheter depuis nos annonces ou notre boutique apporte un soutien financier au site, merci !

 









Quelques histoires sélectionnées au hasard