Le hindenburg

La plus célèbre catastrophe aérienne de l'histoire



 

 

Nommé LZ 129 Hindenburg, cet imposant dirigeable était, avec ces 235 mètres de long et 41 mètres de diamètre, le plus grand dirigeable jamais construit. Orgueil de l'Allemagne nazi, ce véritable vaisseau volant fournissait tout le confort et le luxe nécessaire à ses passagers et était à la fine pointe technologique de cette époque. Cet impressionnant aéronef pouvait se déplacer à une vitesse maximale de 130 km/h. Personne à l'époque ne se douta qu'il deviendrait la cause d'une des plus impressionnantes catastrophes aériennes de l'histoire.

 

Le hindenburg

 
 
L'aéronef était, à l'origine, conçue pour rempli d'hélium, un gaz ininflammable, mais suite à la prise du pouvoir de l'Allemagne par Adolf Hitler, le gouvernement américain imposa un embargo. Les Allemands utilisèrent donc l'hydrogène, un gaz très inflammable, pour remplir les 200 000 m³ de l'aéronef. Après que son inauguration ait été célébrer de façon mémorable par le gouvernement allemand de l'époque, il quitta sa patrie son premier voyage vers Rio de Janeiro. Il en effectua 6 autres la même année (1936) ainsi que 10 voyages à New York. Le dirigeable était une fierté pour l'Allemagne Nazi ainsi qu'une propagande efficace.

 

Le Hindenburg      Construction du Hindenburg


           
 
C'est à la fin de l'hiver que le Hindenburg quitta l'Allemagne pour son premier voyage de l'année 1937, en direction de New York. Ce fut aussi son dernier voyage. À son arrivé en sol américain, le Hindenburg devait atterrir sur base aérienne de Lakehurst, New Jersey (non loin de New York) à 6h00 am, le 6 mai 1937. Les conditions météorologiques très instables et difficiles compliquèrent les manoeuvres et le dirigeable sa descente débute qu'aux environs de 19h00. Quelques minutes plus tard, alors que le dirigeable était encore à une distance d'environ 300 mètres de son lieu d'atterrissage, de minuscules flammes apparurent sur la partie arrière du Hindenburg. Tout allait se dérouler très rapidement. L'hydrogène s'est échappé très rapidement du dirigeable et l'enveloppe de ce dernier, en acétate, était un combustible de choix. En moins d'une minute, le LZ 129 Hindenburg fût réduit en cendre à travers un spectaculaire brasier. Miraculeusement, seulement 34 des 97 passagers périrent dans ce qui fût une des plus impressionnantes catastrophes de l'histoire de l'aviation.

 

Le Hindenburg prend feu      Le Hindenburg est détruit


           
 
De multiples hypothèses ont été émises au sujet de l'incendie du dirigeable. Plusieurs croient en un sabotage, que l'électricité statique serait en cause ou encore qu'une des innovations essayées sur le Hindenburg aurait pu provoquer sa perte et celle de 34 de ses passagers. Faute de matière à analyser et le transport par dirigeable commercial ayant pris fin après cette catastrophe, le mystère ne sera probablement jamais résolu. Une chose est sûre cependant, cette tragédie provoqua une peur bleue de l'hydrogène qui est encore très présente à notre époque. 

 

La catastrophe aérienne du hindenburg, 1937

 

Quelques histoires sélectionnées au hasard

Réseaux Sociaux:


Dark Stories est sur Twitter !

Histoires et récits insolites et macabres

Newsletter - Inscription

Informations supplémentaires:


À propos de Dark Stories
Connexion
Liens et partenaires
Mentions légales
Écrire au webmestre