Le plateau de Gizeh

La dernière des merveilles du monde antique



 

 

Aux environs du Caire se dressent les pyramides et le Sphinx. Constructions monumentales d'un autre âge, hors norme de par leur dimension et leur symbolisme.

Le plateau de Gizeh concentre peut-être les monuments les plus célèbres, les plus grandioses et mystérieux sur terre. Il représente la dernière des sept merveilles du monde antique. Si l'on connait approximativement le temps nécessaire à cette gigantesque construction, les égyptologues ne s'accordent pas sur le mode de construction des pyramides. On estime qu'il a fallu 100 000 hommes pour construire la pyramide de Kheops sur une période de 20 à 25 ans, les hommes ne pouvant travailler qu'en période de crue. Il ne semble pas que des esclaves aient été exploités, mais il reste à prouver les véritables motivations des ouvriers. Voulaient-ils rendre service à leur souverain ou simplement gagner leur vie pendant la saison creuse ?

 

Le plateau de gizeh, une des sept merveille du monde antique



Une rampe enveloppant la pyramide au fur et à mesure de son élévation permettait-elle de hisser les énormes blocs au sommet de la pyramide ?

Aux portes de la ville du Caire, se dresse la seule merveille du monde antique encore existante : le plateau de Gizeh et ses pyramides. Immense nécropole, le plateau compte également de petites pyramides pour les épouses royales. Cette théorie se heurte à un inconvénient majeur : la mise en place de telles rampes aurait nécessité la mise en place d'un volume de matériaux supérieur à celui de la pyramide elle-même.

Hérodote, père de l'Histoire et du "reportage", les visite en 450 av. J.-C.. Il évoque un autre moyen de construction : des engins de levage que l'on peut comparer au chadouf à balancier encore utilisé au Soudan. Mais les chadoufs ne peuvent soulever des blocs de 10 tonnes, comme l'on en trouve au sommet de la chambre du roi de la pyramide de Kheops.

Une dernière théorie estime qu'un ascenseur oblique aurait pu permettre de monter des blocs de 40 tonnes au sommet des pyramides. Cet "ascenseur" aurait utilisé la grande galerie située à l'intérieur de la pyramide comme glissière. Le contrepoids serait formé de cinq blocs indépendants. Quel que fût le mode de construction, les pyramides sont bel et bien là dans le ciel égyptien. Jamais l'homme n'aura réalisé oeuvre plus gigantesque, à l'exception peut-être de la grande muraille de Chine. La pyramide de Kheops est la plus grande pyramide véritable et compte parmi les merveilles artificielles du monde. Elle mesure 230 mètres de côté. Sa hauteur était auparavant de 147 mètres, sept mètres de plus qu'aujourd'hui. L'érosion lui a "mangé la pointe". Cette structure est composée de 2,6 millions de blocs de grès, chacun pesant entre deux et trois tonnes. La structure tout entière était recouverte d'un beau calcaire blanc poli provenant des collines de Toura. Ce matériau très prisé fut enlevé au XVIe siècle pour servir à la décoration des mosquées du Caire.

 

Le sphynx du plateau de gizeh  Le sphynx du plateau de gizeh



Les "bâtisseurs" ne travaillaient que pendant la saison de la crue du Nil. Contrairement aux idées reçues, ce n'étaient pas des esclaves. Cheops, Kephren et Mykerinos, furent construites par les pharaons de la IVe dynastie, vers 2 600 av. J.-C..

Situons l'époque : en Égypte, Kheops, fils et héritier de Snefrou, réfléchit à l'ébauche de l'immense nécropole de Gizeh. La construction de la pyramide de Kheops est évaluée entre 2590-2565 av. J.-C., celle de Képhren 2558-2533 av. J.-C. et celle de Mykérinos de 2533-2515 av. J.-C.. Toutes les pyramides du plateau datent de la IVe dynastie, durant l'Ancien Empire. En France, à la même époque, l'âge de cuivre débutait.

Le Sphinx représenterait Képhren, pharaon de la IVe dynastie. Il mesure 73,2 mètres de longueur pour 19,8 mètres de hauteur, taillé dans un affleurement calcaire naturel. Sa largeur atteint 14 mètres. Ces dimensions exceptionnelles font du Sphinx la plus grande statue de pierre du monde. Selon la plupart des égyptologues, il aurait été taillé dans la roche il y a 4 500 ans. Pourtant, l'Américain John West prétend que la construction du Sphinx date de 6 000 avant notre ère. Selon lui, le visage du Sphinx n'est pas celui de Kephren...

Les énormes pattes du Sphinx enserrent une stèle relatant un rêve que fit Thoumotsis IV (-1400 à -1390) lorsqu'il était prince. Quel fut ce songe ? Le Sphinx dit à Thoumotsis qu'il deviendrait roi s'il le dégageait du sable, qui le recouvrait presque tout entier à l'époque. Ce qu'il fit... Et il devint pharaon !

 

Vue aérienne du plateau de Gizeh  Vue aérienne du plateau de Gizeh



Si les pyramides de Gizeh sont les plus célèbres d'Égypte, il en existe d'autres, notamment en Nubie. Au total, on dénombre au moins 80 pyramides datant de l'Égypte antique sur tout le territoire. La plus ancienne fut érigée à Saqqarah. Il s'agit de la pyramide à degrés commandée par Djeser (2770 à 2730 av. J.-C.). Il semble acquis que les pyramides servaient de sépultures ou de cénotaphes (tombeaux élevés à la mémoire d'une personne enterrée ailleurs. Les pyramides sont devenues un lieu touristique prisé par les voyageurs du monde entier, malgré les bouleversements politiques qui ont eu lieu en Égypte. Le plateau de Gizeh demeure une  des destinations de voyage les plus populaire du monde.

Terminons par un constat : la pyramide fascine. La forme pyramidale s'enrobe de mystères. Elle n'est d'ailleurs pas une exclusivité égyptienne. Au Soudan, en Chine, en Inde, au Pérou, au Mexique, au Guatemala, au Honduras.

 

Référence: Histoire de la magie de l'occultisme et des rites secrets ( De crémille, Genève.) 1968