Affaire Clairvius Narcisse



Clairvius Narcisse : L'étrange histoire d'un zombie



 

Clairvius Narcisse est un Haïtien dont la notoriété provient du récit qu'il a fait selon lequel il aurait été transformé en zombi puis libéré par ses ravisseurs. Il aurait fait partie des prétendus morts-vivants qui ont été drogués pendant toute la durée de leur esclavage pour les faire travailler dans des raffineries ou des plantations.

Clairvius Narcisse aurait été déclaré mort le 2 mai 1962 des suites d'une maladie à l'hôpital Deschapelles à Haïti. Il aurait été enterré le lendemain dans un village près d'Esther. En 1980, 18 ans plus tard, un homme aurait accosté la sœur de Clairvius Narcisse et se serait présenté comme son frère et aurait raconté avoir été victime de zombification de la part d'un houngan sur commande de son propre frère suite à une affaire d'héritage.

Il aurait raconté qu'après avoir été frotté par une « poudre de zombi », il aurait assisté impuissant à son propre enterrement, déclarant pouvoir voir et entendre mais ni parler, ni ressentir. Après son enterrement, on l'aurait déterré puis forcé à travailler en tant qu'esclave dans une plantation avec d'autres zombis.

Afin de garder leurs esclaves, les exploitants les auraient drogués afin de les conserver dans cet état de « mort-vivant ». Clairvius Narcisse aurait dû sa reprise de conscience 2 ans plus tard à un surveillant qui aurait oublié de lui donner sa dose de drogue journalière.

Il aurait alors erré dans le pays, craignant de croiser son frère, et ce n'est qu'à la mort de ce dernier qu'il se serait décidé à retrouver sa sœur pour lui révéler son identité.

 

Quelques histoires sélectionnées au hasard