Le canapé de cuir

Certains souvenirs d'enfance ne mentent pas



 

 

Je  me souviens que, lorsque j’étais enfant, un vieux canapé de cuir noir se trouvait dans le salon de notre maison. C’était un meuble imposant, un peu usé que mes parents avaient acheté dans une vente-débarras pour presque rien.

Un jour, alors que je devais avoir 5 ans, je jouais seul dans le salon. Lorsque j’ai regardé en direction du canapé et j'ai remarqué quelque chose d'étrange. Il y avait un sac en papier froissé sur le sol, devant le canapé en cuir. Je me demandais ce qu'il y avait à l'intérieur, alors je décidais d’aller voir et d’enquêter. Sur le sac en papier était imprimé un logo très distinctif.

 

Au moment où j’allais prendre le ramasser, j'ai réalisé qu'une main hideuse et flétrie tendait le sac. Un petit bras maigre et flétri d’une blancheur repoussante sortait de sous le canapé. J’ai soudainement arrêté mon élan et j’ai ressenti un grand frisson dans mon dos. J'étais terrifié.

Alors que je l’observais, la main s’est lentement rétractée et a disparu de nouveau sous le sofa, apportant avec elle le mystérieux sac de papier. Je suis sorti du salon et j’ai couru rejoindre ma mère qui se trouvait dans la salle de lavage. Tremblant de peur, j’essayais raconté ce que j’avais vu, mais elle ne me crut pas. Elle a riait et prétendait que j’imaginais des choses.


 

Creepypasta - Le vieux canapé de cuir


Après cela, j’essayais de rester aussi loin du canapé en cuir que possible. J'évitais d’aller dans le salon à tout prix. Un matin, je me suis réveillé pour découvrir que le canapé en cuir avait disparu. Il y avait un nouveau canapé debout à sa place. J'avais poussé un soupir de soulagement et, le temps passant, j'ai oublié toute cette histoire.

Il y a quelques années, je parlais à ma mère de mes souvenirs d'enfance et je me suis soudainement souvenu du vieux canapé en cuir.

« Qu’est-ce qu’il lui est arrivé? » Demandais-je.

« Oh, ne me parle pas de cette chose horrible », s'écria ma mère. « Nous l’avons jeté aux ordures. »

« Pourquoi? Juste parce que j'avais peur de lui? »

« Eh bien ... Je n'ai pas raconté cela à l'époque», dit-elle avec un frisson. « Mais tu étais très jeune et je ne voulais pas t’effrayer. Un matin que tu n’avais pas d’école, tu t’étais caché dans la maison. Je te cherchais d’une pièce à l’autre quand je t’ai finalement entendu rire au salon. J’ai alors cru que tu étais caché sous le canapé en cuir. Je me suis mis à genoux pour regarder, et quand j’ai vu ce qu’il y avait dessous j’ai presque fait une crise cardiaque. Aussi longtemps que je vivrais, je n’oublierais jamais ce que j’ai vu ce jour-là. »

« Qu'est-ce que c'était? »

«C'était une vieille femme avec un châle noir sur sa tête. Sa peau était grise et ridée alors que son visage tordu souriait d’une façon grotesque. Elle avait un petit rire d’enfant et tenait un bracelet dans sa main. Je voulais courir, mais j’étais figé par la peur et je ne pouvais détourner mon regard de ses yeux froids et morts. J’ai finalement crié et couru vers les escaliers. Tu es sorti de ta cachette en m’entendant. Elle me regarda fixement avec ses yeux froids et morts. Vous étiez debout dans la cuisine, alors je vous attrapé et sorti hors de la maison aussi vite que je le pouvais. J'ai appelé votre père, il a dû quitter le travail et rentrer à la maison. J'ai essayé de lui dire ce qui s'était passé, mais il ne voulait pas me croire. J'ai refusé de rentrer dans la maison jusqu'à ce qu'il se débarrasse de ce vieux canapé en cuir horrible. »

J'étais sans voix.

« Quelques semaines plus tard, j'ai été vous chercher à l'école. » Continua ma mère. «Nous sommes passés devant la maison où j'avais acheté le canapé durant la vente-débarras. J'ai arrêté la voiture et décidé d'en savoir plus à ce sujet. La dame qui habitait là m'a dit que tout le mobilier était venu à la maison lorsqu’elle l'a acheté. La maison avait appartenu à une vieille femme qui vivait seule. Elle n'a pas de famille, donc quand elle est morte, son corps n'a été découvert avant plusieurs semaines. Ils ont finalement trouvé son cadavre en décomposition, allongé sur le canapé. Ce même canapé que nous avons acheté lors de la vente-débarras. Même maintenant, ça me flippe juste à y penser. »

L'histoire que m’a racontée ma mère a ramené tous mes vieux souvenirs d'enfance au sujet de ce vieux canapé en cuir et la main qui tenait le sac en papier. Il y a quelques jours, j'étais dans un magasin d’antiquité quand soudain j'ai vu quelque chose qui semblait familier. Sur un plateau, il y avait un petit sac en papier avec le même logo que celui que j’avais vu devant le canapé et qui hantait mes souvenirs.

Mes mains tremblaient quand je l'ai ramassé et regardé à l'intérieur.

C'était un sac de lames de rasoir.



 

Auteur anonyme - Traduit de l'anglais par David Magny © Dark-Stories.com - Dimanche 11 Août 2013
Reproduction totale ou partielle interdite sur quelque support que ce soit sans l'autorisation de l'auteur.

N.B. L'histoire du "Canapé en cuir" est la traduction de "Leather sofa", un creepypasta largement diffusé sur le web. Cette histoire n'a, évidemment, aucune source réelle et doit être considérée comme une histoire d'horreur. À consommer dans un but de distraction seulement.

Références: http://www.scaryforkids.com/leather-sofa/

 

Dark-Stories.com est partenaire avec Amazon.fr

Acheter depuis nos annonces ou notre boutique apporte un soutien financier au site, merci !

 









Quelques histoires sélectionnées au hasard