Newsletter - Inscription

 

Le canular de la chauve-souris géante


 

Parce que oui, c'est bel et bien un canular !


La nouvelle avait fait un tour du web, sur Facebook et nombre de blogues, qu’une chauve-souris géante, quelques fois présentée comme étant Chupacabras, avait été photographiée au Pérou. De nombreux blogues, sites internet et forum « du paranormal » avaient répandu la nouvelle de cette découverte mystérieuse. Les photos avaient aussi été très diffusées sur Facebook. C'est pourquoi j'ai jugé nécessaire de vous écrire ce billet afin de remettre les pendules à l'heure sur ces images déjà beaucoup trop médiatisé.

 

Le canular est de retour, et pour ceux qui n’avaient pas vu ces photographies en mars dernier, voilà quelques clarifications afin de ne pas vous laisser berner par tous ces blogues et forums de cryptozoologistes trop enthousiaste pour chercher à connaître la vérité sur les conneries qu’ils répandent.

 



Cette photo, connue sous le nom de Muercielago Gigante, est faussement représentée comme étant une chauve-souris géante du Pérou, ou quelques fois même Chupacabras en personne.

En fait, cette chauve-souris ne vient aucunement du Pérou, mais bien d’Asie, et c’est une espèce déjà découverte et très bien connue sous le nom de kalong de Malaisie, Roussette de Malaisie ou grand renard volant. Les ailes déployées, ces grandes chauves-souris à tête de renard peuvent atteindre 1,7 mètre d’envergure. Une fois la bête trouvée, il reste seulement à jouer avec l’angle de la caméra et la profondeur afin de tricher la perception et nous obtenons une chauve-souris géante.

 



La deuxième image ici est un autre canular qui est apparu depuis moins longtemps, il est aussi présenté comme étant une nouvelle variété de chauves-souris asiatique, alors qu’il s’agit en fait d’un Dermoptera (culugo ou flying lemurs) qui se rapproche, en fait, beaucoup plus du singe que de la chauve-souris. Encore une fois, on peut facilement voir le jeu de perception qui a été utilisé pour tromper l’œil.

 


Dans cette dernière photo illustrée ici, nous pouvons très bien voir le couteau d’un soldat qui semble avoir été utilisé pour solidifier le support qui soutient la chauve-souris. Vous pouvez rapidement comprendre les proportions de l’animal en comparant la baïonnette avec cette ce dernier.

Eh bien non, malheureusement, le mystère du Chupacabras reste entier et cette nouvelle variété de chauves-souris sud-américaine n’existe pas… ! Vous pourrez maintenant l’affirmer haut et fort aux amateurs de paranormal qui ose propager des nouvelles sans chercher les réponses.

 

 

Sources:

http://www.cryptomundo.com
http://noticiaaldia.com/2012/08/capturan-murcielago-gigante-en-peru-foto/
http://www.buzzfeed.com/pauljamez/megabat-caught-in-the-philippines-2kjh