Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584
Dark Stories - Histoires macabres et insolites | Récits inexplicables et paranormal

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* Dark-blog */
google_ad_slot = "3335103952";
google_ad_width = 300;
google_ad_height = 250;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 

 

 

 

 

{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* DS5-blogue2 */
google_ad_slot = "2592204537";
google_ad_width = 300;
google_ad_height = 600;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 

Newsletter - Inscription

 

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/application/application.php on line 459

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Inondations du fleuve Yangtze (1931)

 

Inondations du fleuve Yangtze (1931)

La catastrophe naturelle la plus meurtrière du 20e siècle



{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* DarkStories5-txt */
google_ad_slot = "1648215616";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 

Inondation de Yangtze 1931

 

Lorsque les pluies torrentielles ont frappé le sud de la Chine en août 1931, l'accumulation excessive d'eau a provoqué le débordement de la rivière Yangtze, tuant près de 3,7 millions de personnes. Cette tragédie sans précédent, connue sous le nom de la grande inondation du fleuve Yangtze, est considérée comme la pire catastrophe naturelle du 20e siècle (exception faite des pandémies et des morts causés par les maladies). De 1928 à 1930, cette région de la Chine fut accablée par une grande sécheresse. Ironiquement, au printemps de 1931, la tendance allait radicalement changée. De très fortes pluies printanières s'abattirent sur la région, accélérant la fonte des neiges et augmentant exponentiellement le niveau d'eau des rivières.

Pour surenchérir à ce phénomène rare, la région fut ensuite balayée par sept cyclones tropicaux consécutifs, alors qu'il y a en généralement 2 ou 3 par an. Ces tempêtes tropicales devaient encore davantage augmenter le ruissellement des eaux, alors que les terres saturées d'eau ne pouvaient plus empêcher une augmentation rapide des fleuves Yangtze, Huang He, ainsi que la rivière Huai He. Cette augmentation subite du niveau d'eau de ce fleuve allait provoquer une inondation sans précédent qui ravagea un très vaste territoire. À Hankou, où se rejoint le débit de plusieurs affluents derrière des digues en amont, le niveau du fleuve dépasse de 1,71 mètre le seuil d'inondation, mais aurait pu être plus élevé si cela n'avait été de l'eau retenu par les digues. L'inondation a duré deux mois à cet endroit à cause du lent débit du fleuve et de la quantité énorme retenue par les digues. Dans la région du lac Tung-Tin, le sol était inondé sur 100 à 150 km de largeur8. Le Bund (Shanghai) est également inondé sous 1,7 mètre d'eau.

 

 

David Magny © Dark-Stories.com - Samedi 16 janvier 2016
Reproduction totale ou partielle interdite sur quelque support que ce soit sans l'autorisation de l'auteur.

 

Dark-Stories.com est partenaire avec Amazon.fr

Acheter depuis nos annonces ou notre boutique apporte un soutien financier au site, merci !

 

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2737359651&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2844545475&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2847346791&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=8873017045&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

Tremblement de terre de Haiyuan (1920)

 

Tremblement de terre de Haiyuan (1920)

L'un des plus meurtriers tremblements de terre du 20e siècle



{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* DarkStories5-txt */
google_ad_slot = "1648215616";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 

Tremblement de terre de Haiyuan en 1920

 

Cette dévastatrice secousse sismique s'est produite le 16 décembre 1920,  son épicentre étant la région de Haiyuan de la province du Ningxia, en Chine. D'une magnitude de 7.8, le tremblement a détruit plusieurs barrages proches de son épicentre. On estime que ce tremblement de terre tua plus de 73.000 personnes dans la province chinoise de Haiyuan et environ 127.000 dans environ 64 autres régions environnantes. Avec son triste décompte de 240 000 victimes, il est reconnu comme étant l'équivalent du tremblement de terre d’Antioche de l'an 526.


Selon Deng Qidong, un scientifique de l'Académie des sciences chinoises, ce tremblement de terre est le plus violent qui fut enregistré en Chine au cours du 20e siècle. Seulement dans la région de Haiyuan, le séisme fut plus de 70 000 victimes, ce qui représentait 59% de la population locale.


Le nombre des victimes ne fut pas officiellement calculé avant 1921, lorsque les sismologues chinois ont été envoyés à Haiyuan pour effectuer des recherches sur le terrain. Ils conclurent que le nombre des victimes était de 240 000, chiffre qui fut maintes fois cité.






Source: http://www.wikipedia.org

 

Dark-Stories.com est partenaire avec Amazon.fr

Acheter depuis nos annonces ou notre boutique apporte un soutien financier au site, merci !

 

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2737359651&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2844545475&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2847346791&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=8873017045&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

Tremblement de terre de Alep (1138)

 

Tremblement de terre de Alep (1138)

Peut-être le séisme le plus meurtrier de l'histoire



{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* DarkStories5-txt */
google_ad_slot = "1648215616";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 

 

Tremblement de terre de Alep en 1138

 

 

Située au nord de la Syrie actuelle, à la jonction de grandes plaques tectoniques du nord de la Mer Morte, la ville d'Alep est connue aujourd'hui sous le nom arabe de Halab. Le 11 octobre 1138, cette région fut frappée par un séisme d'une magnitude de 8.5. Le tremblement de terre aurait été précédé par un tremblement de terre plus petit. Les effets dévastateurs du séisme se sont propagés jusqu'à 350 kilomètres de l'épicentre. L'endroit le plus durement frappé fut Harem, où des chevaliers avaient bâti une grande citadelle qui fut complètement détruite lors du séisme. Le fort de Atharid, alors occupé par des musulmans, fut également détruit. Elle s'écroula sur ses occupants, tuant 600 d'entre eux. Ce tremblement de terre est connu comme étant l'une des plus meurtrières de l'histoire.  Au total, on estime qu'environ 230 000 personnes auraient perdu la vie.


Comme dans plusieurs évènements de la sorte, les informations sur le nombre de décès et les circonstances exactes des évènements. Il existe aussi beaucoup d'amalgames historiques entre le tremblement de terre d’Alep (1138), celui de Jazira (1137) et le grand évènement sismique de Ganja (1139).

 




Source: http://www.wikipedia.org

 

Dark-Stories.com est partenaire avec Amazon.fr

Acheter depuis nos annonces ou notre boutique apporte un soutien financier au site, merci !

 

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2737359651&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2844545475&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2847346791&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=8873017045&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

Tremblement de terre à Antioche (526)

 

Tremblement de terre à Antioche

L'un des pires séismes de l'antiquité



{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* DarkStories5-txt */
google_ad_slot = "1648215616";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 

La troisième pire catastrophe du tremblement de terre dans le monde est passée en l'an 526 et qui aurait frapper vers la fin de mai, entre le 20 et 29. Les documents d'archives diffèrent sur la date exacte des évènements. Ce séisme avait une magnitude estimée à 7,5 sur l'échelle de magnitude des ondes de surface et une intensité maximale estimée extrême sur l'échelle d'intensité de Mercalli. À l'époque, Antioche était une grande ville commerciale particulièrement réputée pour être la point de départ de la route de la soie.




Ce tremblement de terre dévasta la ville d'Antioche et ses environs.  Le séisme fut si violent qu'on estime que le nombre de pertes humaines se situe de 250.000 à 300.000. Le nombre de décès est incertain, car il apparaît que dans les catalogues vieux que de quelques centaines années. Les dégâts matériels durent aussi très importants, surtout que le tremblement de terre provoqua  un tsunami local qui endommagea gravement le port de Césarée Maritima (). L'empereur romain Trajan survécut aux tremblements de terre, tout comme son successeur Hadrien. Ils se sont enfuis avec seulement de légères blessures et plus tard a commencé un programme de reconstruction de la ville.  La ville d'Antioche et les régions qui furent atteintes par ce séisme se trouvent à la jonction de plusieurs plaques tectoniques. Ces plaques furent affectées par de nombreux grands tremblements de terre au cours des 2000 dernières années. Des recherches géologiques dans le secteur nord de la Mer Morte ont confirmé que trois grands tremblements de terre auraient eu lieu dans cette région aux environs de 155.

Trois autres villes furent gravement touchées par ce tremblement de terre et son tsunami. Il s'agit des villes de Beyrouth, Césarée et Yavneh. De nos jours Antioche est une ville de Turquie proche de la frontière syrienne, chef-lieu de la province de Hatay. Elle compte 213 296 habitants, les Antiochiens.


La description du tremblement de terre  de Antioche


Une description du tremblement de terre est incluse par l'historien Dion Cassius, datant probablement de quelques décennies après les évènements.

« Pendant le séjour de Trajan à Antioche, il y a un horrible tremblement de terre ; plusieurs villes en souffrent, mais Antioche est la plus maltraitée. Comme Trajan y a ses quartiers d'hiver, que nombre de soldats et nombre de particuliers s'y sont rendus de tous côtés pour affaires, pour ambassades, pour négoce ou par curiosité [...]

 D'abord, on entend tout à coup un grand gémissement ; suivit ensuite une violente secousse ; la terre tout entière bondit ; les édifices s'élancent en haut ; les uns, enlevés en l'air, retombent et se disloquent ; les autres, ébranlés de çà et de là, tournoient comme au milieu des flots agités, et, de plus, occupent une grande partie de l'espace. Le fracas des bois qui se rompent et se brisent, joint à celui des pierres, des tuiles, est tellement effrayant, il se lève une telle poussière, qu'on ne peut ni se voir, ni se parler, ni s'entendre. Plusieurs personnes, qui sont hors de leurs maisons, sont atteintes ; enlevées en l'air et violemment emportées, puis, précipitées comme du haut d'un escarpement, elles retombent meurtries ; les unes sont mutilées, les autres mortes. Des arbres même sont arrachés avec leurs racines. Quant à ceux qui périssent surpris dans leurs maisons, leur nombre est incalculable ; beaucoup, en effet, sont écrasés par le choc des objets qui tombent ; beaucoup aussi sont étouffés sous des monceaux de terre. Tous ceux qui ont quelque partie du corps engagée sous les pierres ou les bois sont dans un état déplorable, sans pouvoir ni survivre, ni mourir sur-le-champ.

Néanmoins, quelques-uns d'entre eux, sur cette population innombrable, parvinrent à se sauver ; mais tous ne s'en tirent pas sans souffrance. Quelques-uns y ont ou les jambes, ou les épaules, ou la tête mutilée. D'autres vomissent le sang ; parmi eux est le consul Pedo, qui même faillit en mourir. En un mot, il n'y a absolument aucun fléau dont la violence ne se fait alors sentir. La divinité ayant prolongé le tremblement pendant plusieurs jours et plusieurs nuits, les habitants sont en proie à l'incertitude et à l'embarras, les uns engloutis et tués par la ruine des édifices, les autres, à qui, soit un espace vide formé par l'inclinaison des bois, soit la voûte d'un entrecolonnement, permet de conserver la vie, mourant par la faim. [...] Tels sont les malheurs qui accablent alors Antioche.

Quant à Trajan, il s'échappe par une fenêtre de la maison où il est, guidé par un homme d'une taille au-dessus de la taille ordinaire des hommes, qui s'est approché de lui, en sorte qu'il en est quitte pour quelques blessures légères ; mais, comme le tremblement dure plusieurs jours, il se tient dans le cirque en plein air.

    Le Casius lui-même est tellement ébranlé, que sa cime semble se pencher et se briser jusqu'à tomber sur la ville. D'autres montagnes aussi s'affaissent ; de l'eau sortit en abondance là où il n'y en a pas auparavant, comme aussi elle tarit dans des lieux où elle coule en abondance. »

— Dion Cassius, Histoire romaine, LXVIII, 24-25 - traduction Étienne Gros, 1867.







Source: http://www.wikipedia.org

 

Dark-Stories.com est partenaire avec Amazon.fr

Acheter depuis nos annonces ou notre boutique apporte un soutien financier au site, merci !

 

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2737359651&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2844545475&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2847346791&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=8873017045&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

Le grand incendie de Londres - 1666


Le grand incendie de Londres - 1666

Un boulanger négligeant qui réduit Londres en cendres


{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* DarkStories5-txt */
google_ad_slot = "1648215616";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 

Le grand incendie de Londres consuma 13 200 maisons, 87 églises paroissiales, la cathédrale Saint-Paul, et la majorité des bâtiments des autorités de la Cité. On estime qu’il détruisit les maisons d’environ 70.000 des 80.000 habitants de la Cité. Le bilan des morts est inconnu et généralement considéré comme ayant été faible, étant donné que seuls quelques décès vérifiés furent consignés. Ce raisonnement a récemment été contredit en vertu du fait que les morts des pauvres et des membres des classes moyennes n’étaient consignées nulle part, et que la chaleur du brasier a pu incinérer de nombreuses victimes, ne laissant pas de cadavres identifiables.

 

Modeste commerçant, Thomas Farynor avait cependant acquis une position particulièrement honorifique : il était le boulanger du roi Charles II, récemment remonté sur le trône après son exil en France.

Farynor exerçait son royal service depuis cinq ans lorsqu’un soir de 1666, après une longue et rude journée de travail, il monta se coucher dans sa chambre, au-dessus de sa boutique de Pudding Lane. Il souffla sa bougie et sombra paisiblement dans un profond sommeil. Mais, au-dessous, dans la boulangerie, une flamme brûlait obstinément. Il avait oublié d’éteindre ses fours à pain.

La flamme s’enhardit. Et, à 2 heures du matin, de 2 septembre 1666, le feu qui se déclara dans la boulangerie déclencha l’un des plus terribles embrasements de l’histoire : le Grand Incendie de Londres.

 

Les étincelles s’échappant de l’échoppe de Farynor enflammèrent des bottes de foin entreposées dans la cour de l’auberge voisine et illuminèrent le ciel. Pudding Lane se situait au cœur d’un quartier surpeuplé du vieux Londres, de sorte que des milliers de badauds se retrouvèrent dans les rues à contempler le brasier.  Personne ne semblait s’alarmer outre mesure. Le feu était monnaie courante dans cette ville construite en bois, en plâtre et en poix.



 

Le grand incendie de Londres de 1666
Incendie de Londres - Gravure d'époque


L’année précédente, le roi Charles avait d’ailleurs écrit au Lord Maire pour l’enjoindre de mettre en œuvre des mesures sévères en matière de prévention. Mais les incendies avaient toujours été circonscrits et il n’y avait aucune raison de penser qu’il en serait autrement pour celui-là.

Pudding Lane était une sorte de dépotoir du marché voisin d’Eastcheap où les gens de qualité ne vivaient point. Cependant, sa proximité avec l’artère principale menant au London Bridge fit que le Lord Maire fut mis au courant dès le lever du jour. Arrivé sur les lieux du sinistre, il resta de marbre. « Pfft…, s’exclama-t-il, une femme pourrait l’éteindre en pissant dessus. »

Le mémoriste Samuel Pepys ne manifesta pas davantage d’émotion. Réveillé par sa servante à 3 heures du matin, dans sa maison située près de Tower Hill, à un kilomètre environ, il consigna dans son journal : « Je me levai, passai ma robe de chambre et allai à la fenêtre. Je pensais que l’incendie devait se trouver derrière Mark Lane, c’est pourquoi je me recouchai et me rendormis.»

Pepys annonça la nouvelle à la Cour et, par conséquent, au roi lorsqu’il arriva à son bureau de Whitehall, un peu avant midi. Personne n’avait encore osé en avertir le roi. Après tout, c’était dimanche. Dès le début de l’après-midi, il était évident que tout espoir d’éteindre le feu serait vain : l’incendie avait atteint la Tamise et ses entrepôts gorgés de bois, d’huile, de rhum et de charbon explosèrent comme des bombes, l’un après l’autre.

Un vent d’est soufflait sans répit de sorte que, après avoir évité de justesse la maison de Pepys, l’incendie se propagea vers l’ouest. Il y eut un moment où il aurait été possible de circonscrire le brasier, mais les pompiers sélectionnèrent les canalisations pour remplir plus rapidement leurs sceaux et interrompirent ainsi l’alimentation en eau de cette partie de la ville.

L’enfer se déchaîna sans relâche du dimanche au mercredi, 13000 maisons furent détruites, 81 églises brûlées et 150 hectares calcinés. Les boutiques installées sur le London Bridge s’effondrèrent dans les flammes. Les étincelles, portées par le vent, traversèrent la Tamise et déclenchèrent de petits incendies à Southwark. Du Guildhall et du Royal Exchange, centre financier de la ville, ne restèrent que des cendres.

La conflagration la plus violente se produisit à la cathédrale Saint-Paul, où la chaleur fit exploser les pierres et éclater les sépultures anciennes qui révélèrent des restes momifiés. Le toit de la cathédrale fondit et des morceaux de plomb en fusion inondèrent les rues avoisinantes. Miraculeusement, le Grand Incendie de Londres ne fit que huit victimes. La plupart des habitants eurent tous le temps de fuir. Les routes étaient encombrées de charrettes à bras chargées d’affaires personnelles et la campagne environnante n’était plus qu’un immense camp de réfugiés.

Pepys se trouvait parmi ceux qui quittèrent la ville. Il écrivit à ce propos : « Avec le visage exposé au vent, vous étiez pratiquement brûlé par la pluie de flammèches qui s’échappait du brasier le plus horrible, le plus méchant, le plus démoniaque… et de plus, la fumée était si noire qu’elle éclipsait le soleil de midi et si celui-ci arrivait à percer, il semblait rouge comme le sang. »

Dans la nuit du mercredi, l’incendie était presque maîtriser et cela grâce à l’intervention personnelle du roi qui organisa des coupe-feu en faisant abattre des immeubles. Mais le feu continua à couver pendant des semaines et des caves brûlaient encore au bout de six mois. La négligence du boulanger eut cependant du bon : les taudis, honte du centre de Londres, disparurent en l’espace d’une semaine. Et le feu anéantit les derniers vestiges du fléau de l’année précédente, la Grande Peste, qui avait fait 100 000 victimes.

 

 

Auteur: Nigel Blundell, traduit de l'anglais par Gilbert Fouquet - Lundi 21 juillet 2007
Reproduction totale ou partielle interdite sur quelque support que ce soit sans l'autorisation de l'auteur.

La grande inondation de mélasse de Boston


Le tsunami de Boston

L'inattendue vague de mélasse qui ravagea un quartier de Boston

 

{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* DarkStories5-txt */
google_ad_slot = "1648215616";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 

 

Au début du XXe siècle, la mélasse est un produit très utilisé aux États-Unis. On la fait fermentée pour obtenir de l'alcool, de l'éthanol et elle est même utilisée dans la fabrication des munitions. C'est la raison pourquoi une distillerie du nom de Purity Distilling Company, installée dans un quartier de Boston,  possède un immense réservoir contenant environ 8 700 000 litres de mélasse.


Cette mélasse s'y trouve depuis environ un an, importée par un homme d'affaires qui a vu une occasion de faire un bénéfice. Cependant, ne sachant pas où stocker toute cette mélasse, il fit construire une immense citerne à la hâte. Ce réservoir, haut de 15 m et d'un diamètre de 27 m, domine une petite rue adjacente à Commercial Street, une rue achalandée du nord de Boston. Le réservoir a cependant de nombreuses fuites alors la compagnie décide de le peinturer complètement en gris afin de camoufler ces anomalies. La majorité des habitants du quartier ne semblent pas trop s'en soucier, même que plusieurs en profitent pour aller recueillir de la mélasse gratuitement, là où les fuites sont accessibles. D'autres cependant craignent cet immense citerne car ils ont entendu des grognements étranges provenant de celle-ci.

 



Le 15 janvier 1919, les gens du quartier entendent soudainement un puissant bruit similaire à celui d'une mitraillette, alors que le sol se met à vibrer tout comme lorsqu'un train arrive en gare. Ce bruit de mitraillette, ce sont les rivets de la base de la citerne qui viennent de s'éventrer, cédant sous la pression et libérant un véritable tsunami de mélasse, haut d'environ 3 mètres et qui file à près de 55 km/h.

Les passants et les gens dans les bâtiments adjacents sont dans un premier temps saisis par ces bruits puis, un violent coup de vent vient les frapper avant l'arrivée de la monstrueuse vague. Certains sont emportés par la vague, traînés sur une longue distance, prisonniers de ce liquide sucré et visqueux. Ceux qui parviennent à se relever dans la rue ont de la mélasse jusqu'aux hanches. Plusieurs passants, victimes du ras-de-marrée, disparaissent, alors que les chevaux, incapables de se redresser, se débattent vigoureusement et meurent noyés dans ce déluge de mélasse. Tout autour est couleur mélasse; les débris, les animaux et les humains sont pratiquement indissociables. Des gens tentent de crier, mais n'y arrive pas, car ils ont la bouche et la gorge remplie de cette substance collante.


La vague ravage tout sur son passage. Les édifices environnants sont littéralement arrachés de leur fondation. La gare est également touchée. Les poutres qui soutiennent son toit se rompent sous la pression exercée par la vague. Le train qui s'y trouve est également soulevé des rails. Plus loin dans le quartier, les maisons sont inondées d'une couche de mélasse faisant près d'un mètre.


Les secours arrivent rapidement sur les lieux et mettent sur pied un hôpital de campagne, afin de soigner les nombreux blessés. Plusieurs bénévoles les rejoignent et, pendant quatre jours, ils fouillent les décombres et la mélasse pour retrouver des survivants. Il est très difficile de progresser dans cette substance poisseuse et certains des corps retrouvés ne seront pas identifiables.

 

 


Selon le journal "The Boston Globe", certaines personnes furent poussées par un vent fort précédent la vague ou frappées par des débris emportés par ce même souffle. Un camion fut même projeté dans le port de Boston.  En fin de compte, on découvre avec effroi que 21 personnes sont mortes et qu'environ 150 personnes sont blessées. Sans compter les chevaux et les chiens, qui furent nombreux à périr noyés, enseveli dans la mélasse.


Il faudra plus de 87 000 heures de travail pour nettoyer tous les dégâts. L'eau du port de Boston restera brune jusqu'en été. Nul ne sait les causes exactes de l'accident. Aux yeux de la justice, le réservoir a été négligé et mal construit, rendant la compagnie responsables des évènements. Cette dernière a prétendu que c'était un groupe d'anarchistes qui avait délibérément provoqué cette catastrophe. Selon certaines théories, la résistance de la citerne aurait été mise à rude épreuve à cause de la température. En effet, une variation assez exceptionnelle du climat avait fait passer la température de -17 °C à 4 °C en une seule nuit. Cette variation subite aurait augmenté la pression dans le réservoir, probablement déjà affaibli et causé ce désastre insolite. Reconnue coupable de négligence, la compagnie dut payer 600 000$ pour régler cette affaire à l'amiable.

De nos jours, la grande inondation de mélasse fait partie du folklore de ce quartier de Boston. Le terrain sur lequel se trouvait la citerne est maintenant un terrain de baseball municipal et les gens racontent que, pendant les chaudes journées d'été, on peut encore sentir l'odeur de la mélasse.

 


David Magny © Dark-Stories.com - Lundi 19 février 2013
Reproduction totale ou partielle interdite sur quelque support que ce soit sans l'autorisation de l'auteur.

Sources et autres références:

Wikipédia.fr
The Folklorist - The Boston Molasses Flood, Jesse Kreitzer - newtv.org

Encéphalite léthargique - La maladie du Zombie


Encéphalite léthargique - La maladie du Zombie

L'histoire d'une étrange pandémie

 

{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* DarkStories5-txt */
google_ad_slot = "1648215616";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 


Me croiriez-vous si je vous racontais une anecdote de zombie... qui est véridique ? Une vieille histoire volontairement oubliée, un fléau qui aurait pu détruire le monde et nous transformer... en zombie ! Non, ce n'est pas du délire, ni un canular: c'est la mystérieuse histoire que je vous raconte aujourd'hui.


En 1915 apparaît soudainement une étrange maladie qui désoriente complètement les médecins. En effet, cette épidémie se répand rapidement et il ne semble pas avoir deux patients avec les mêmes symptômes. Les scientifiques nommeront cette maladie Encéphalite léthargique, ou maladie du sommeil européenne, car les gens affectés perdent toute notion du temps et de l'espace. Leur conscience semble endormie.

Au plus fort de son épidémie, elle touchera 5 millions de personnes. Près du tiers des victimes meurent rapidement après avoir développé la maladie, alors que d'autres tombent dans un profond coma duquel ils ne reviendrons pas. Certains malades souffrent d'insomnie et meurent par manque de sommeil. Les survivants restent avec de graves séquelles. Plusieurs développent des comportements problématiques, on les décrit comme impulsifs, provocateurs, effrontés et vulgaires. Ils ne ressentent plus rien et ne communiquent pas leurs émotions. Ils sont souvent victimes de terribles tremblements.

Un docteur rapporte que: "les salles d'attente sont occupées par des gens bizarres aux figures figées, des statues humaines inertes comme de la pierre... c'est une terrible vision".

 


Certains sont complètement psychotiques, les yeux vides de toutes expressions, la nuque raide. Ils se déplacent difficilement et ne répondent pas lorsqu'on leur adresse la parole. Les mouvements anormaux constituent une des séquelles les plus fréquentes de l'encéphalite épidémique. Ils provoquent des mouvements de manège qui obligent le sujet à tourner en cercle jusqu'à ce qu'il tombe ou s'accroche à un mur.

L'épidémie disparait en 1927. Elle se termine aussi soudainement qu'elle est apparue.

 

Mais les nombreuses victimes ne guérissent pas. C'est en 1969, 40 ans plus tard, que le docteur Olivier Sacks eut l'idée de réunir certains de ces malades, il en retrouve environ 80. Ces gens sont toujours désordonnés, inexpressifs. Leurs figures sont figées. Le plan du docteur Sacks est de leur faire essayer un nouveau médicament développé contre le Parkinson, le "L-dopa". Le résultat est des plus étonnant... les statues vivantes reviennent à la vie. Les gens sont de nouveau capable de parler, marcher et de penser en toute liberté.

 

Étrangement, plusieurs de ces malades recommencent à se comporter comme dans les années 20. Certains ne semblent pas réaliser que 40 années ont passé. Les gens cherchent donc à s'amuser et les salles d'attente qui étaient terriblement silencieuses s'activent soudainement. Mais ce bonheur ne dure pas. Au fil des jours, "leur joie devient folie, frénésie et délire". Il ne s'agit pas seulement de gestes désordonnés, mais de tics, de mouvements et d'idées bizarres. Ils sont de plus en plus complexes, capricieux et violents. Le docteur affirme alors découvert un comportement comparable à l'espèce la plus primitive qui soit.

 

 

Aujourd'hui, les victimes de cette épidémie sont mortes, mais l'encéphalite léthargique n'a pas complètement disparue. Des cas isolés continuent à mystérieusement apparaître, même au XXIe siècle, et cette maladie est encore bien mal comprise.


{dailymotion}xx97bm?syndication=115201{/dailymotion}




© Dark-Stories.com - 4 février 2013

Sources et autres références:
http://baillement.com/lettres/voneconomo-lethargie.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Enc%C3%A9phalite_l%C3%A9thargique
http://en.wikipedia.org/wiki/Encephalitis_lethargica
Facts and Fallacies, Reader's Digest 1988 - p. 104-105
Les séquelles de l'encéphalite épidémique, Georges Guillain, Pierre Mollaret, Douin ed 1932

 

Dark-Stories.com est partenaire avec Amazon.fr

Acheter depuis nos annonces ou notre boutique apporte un soutien financier au site, merci !

 

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2290352152&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2228900281&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2228895342&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

{source}<iframe src="http://rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=darkstor-21&o=8&p=8&l=as1&asins=2763788017&ref=tf_til&fc1=FFFFFF&IS2=1&lt1=_blank&m=amazon&lc1=FFFFFF&bc1=000000&bg1=000000&f=ifr" style="width:120px;height:240px;" scrolling="no" marginwidth="0" marginheight="0" frameborder="0"></iframe>{/source}

Le Choléra et l'épidémie de Soho, Londres

 

Le Choléra

Un sombre fragment d'histoire des épidémies de choléra



{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* DarkStories5-txt */
google_ad_slot = "1648215616";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 

L'histoire du choléra est parsemée de tristesse, de peur et de mort. Sa première apparition reportée date de 1503 et a été faite par un officier portugais qui revenait des Indes. Selon lui, la maladie avait causé la mort d'environ 20000 en moins de 8 heures (nous savons aujourd'hui que la mort frappe généralement entre quelques heures et 3 jours), dans une ville nommée Calicut. Il la décrit comme étant une épidémie mortelle de diarrhée se propagent très rapidement dans la population. Pendant des siècles, la maladie resta pratiquement inconnue des Européens, car elle s'attaquait généralement à l'Asie et l'Afrique.

C'est entre 1823 et 1841 que le choléra frappa durement l'Europe. Les épidémies se développaient généralement en Afrique pour ensuite envahir les pays européens. À cette époque, les médecins sont en désaccord sur l'origine de la maladie, la plupart sont convaincus qu'elle est due à la malpropreté, car elle frappe généralement les quartiers pauvres et surpeuplés. Certains pensent aussi qu'elle pourrait être une maladie pulmonaire, qui attaquerait les villages qui sont beaucoup plus haut que le niveau de la mer.

 

C'est en 1854 que Soho, un quartier défavorisé de Londres, fut mortellement frappé par le choléra. En quelques jours seulement, les rues étaient complètement désertes et de petits drapeaux jaunes (annonçant une épidémie) flottent à chaque coin de rue. Il n'y a plus assez de place pour tous les mourants qui tentent de se faire soigner à l'hôpital. Les médecins sont déconcertés, comment ce quartier, et ce quartier seul, avait-il bien pu être frappé par l'une des plus meurtrières et inconnues maladies de l'époque ? Les spéculations allaient bon train et les gens continuaient de mourir. Durant la journée la plus mortelle de l'épidémie, on dénombre 143 morts. Les cadavres sont tellement nombreux qu'ils sont entassés dans des charrettes et jetés dans les fosses communes sans cérémonie. Les gens étendent partout du chlorure de chaux, en souhaitant que cela puisse changer quelque chose.

Un certain docteur londonien, John Snow, s'intéressa particulièrement à l'épidémie du quartier de Soho. Il avait été confronté à une épidémie semblable en 1848 et avait été en mesure d'observer les symptômes de près.
 

Le Cholera et le puits enpoisonné

 

Contrairement aux autres scientifiques, Snow était sur que le choléra n'avait rien d'une maladie pulmonaire, pour la simple et bonne raison que les premiers symptômes de la maladie sont des malaises gastriques. Le « poison » devait donc nécessairement être avalé. Les gens souffraient par la suite de vomissement et de diarrhée, avant de se terminer finalement par des spasmes et des crampes. Il fut donc convaincu que les victimes devaient avoir ingéré le virus en même temps que leurs repas. Dans un quartier aussi sale que l'était Soho, il prit en considération que les latrines nauséabondes qui abondaient auraient pu éventuellement contaminer le système local d'eau.

Mais un fait restait inexplicable, pourquoi la maladie ne frappait-elle que ce quartier ? Le quartier était dégoûtant, mais il n'était pas unique en son genre. En observant l'épidémie, il remarqua que le choléra n'avait dévasté qu'une zone bien délimitée du quartier. Au centre de cette zone se trouve Broad Street et sa vielle pompe qui fournit l'eau potable à toute la communauté.

Cependant, ce puits jouit d'une excellente réputation et se trouvait à être l'eau la plus pure des environs. Malgré que des canalisations aient été récemment installées, nombreuses sont les familles qui continuent quand même à aller puiser l'eau du vieux puits. Snow remarqua que la mort ne s'est répandue que sur une certaine distance: « Les morts décroissaient en nombre ou s'arrêtaient entièrement à chaque endroit où il devenait décidément plus pratique d'aller à une autre pompe que celle de Broad Street. ». C'est le 7 septembre que, suite aux observations de Snow, la pompe est mise hors service. Le 11 du même mois, l'épidémie est pratiquement disparue. Malgré l'évidence, les autorités médicales ne veulent toujours pas croire que les latrines pourraient être à l'origine de la contamination. Même si un fervent partisan du docteur Snow, le pasteur Whitehead, découvrit que certaines de celle-ci fuyaient réellement dans le puits qui alimentait la pompe, ce n'est qu'en 1866, alors que le choléra frappe de nouveau Londres, que la théorie de Snow va être acceptée, quelques années après sa mort.

Puis, en 1884, un microbiologiste allemand du nom de Robert Koch isole le microbe responsable du choléra, le Spirillum cholerae, qui à un comportement identique au « poison » décrit par le docteur Snow. Dès lors, l'étude de la maladie peut réellement commencer.
   
Cependant, la maladie n'avait pas dit son dernier mot. Des pandémies continueront de frapper l'Europe jusqu'en 1965. Les sources des épidémies étant presque toujours l'Asie, l'Afrique ou le Moyen-Orient. En 1991, le choléra attaqua l'Amérique latine et de nos jours, ses apparitions sont fréquentes en Afrique, dans les secteurs où la qualité de vie est très basse.

Le choléra a été le tout premier virus à faire l'objet d'une surveillance internationale qui a eu pour conséquence de faire croire aux gens, à tort, que le virus est complètement disparu. Bien qu'il soit considéré sous contrôle, la vaccination (qui est d'ailleurs efficace que pour une courte période de temps) n'est pas obligatoire dans la majorité des pays où n'y est même pas disponible. De nombreuses théories ont été avancées que si une version différence de choléra venait qu'à voir le jour, aucun des pays ne serait prêt à y faire face et que la maladie pourrait tuer la moitié de la population d'une ville comme New York en moins d'une semaine.

 

Source: Strange stories, amazing fact, Reader's Digest - 1979

Le Kami Kaze, le vent divin japonais

 

Le Kami Kaze, le vent divin japonais

Le vent qui protège le Japon



{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* DarkStories5-txt */
google_ad_slot = "1648215616";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 

C’est au cours du XIIIe siècle, des hordes de Mongols balayèrent l'Asie et fondèrent un empire qui s'étendait de l'Europe orientale jusqu'en Corée. En 1260, après la chute de la Chine impériale aux mains des barbares, Kubilai Khan, le grand khan des Mongols et petits-fils de Gengis Khan, commence alors à s’intéresser aux îles japonaises. Il avait entendu dire que les îles japonaises étaient très belles et prospères, mais qu’elle était habitée par une société peu organisée.

De 1263 à 1268, des émissaires sont envoyés au Japon, réclamant la reconnaissance de la souveraineté des Mongols sur le Japon et toutes ses îles. Kubilai Khan ne reçut jamais la capitulation désirée.

Dès 1268, Kubilai Khan commence à rassembler une flotte et en 1274, elle sera fin prête à être lancée dans cette invasion maritime contre les îles du Japon. L’attaque est d’envergure, une flotte de 900 bateaux donne l’assaut dans la baie de Hakata. La puissante infanterie mongole bien entraînée et épaulée par des catapultes et des armes à longue portée étaient opposés des samouraïs à cheval se battant seuls en combat singulier. Les Japonais essuyèrent de nombreuses pertes dès la première journée de combat, et ce conflit pouvait sembler gagner d’avance pour les Mongols.

Cependant, pendant la nuit, une grande tempête accompagnée de grands vents se leva. Les histoires parlent de typhons qui ravagèrent l’armée ennemie et qui causèrent la mort de plus de 20 000 hommes.

 

Les Mongols durent battent en retraite, désorganisée après avoir perdu autant d’homme et de bateaux en une seule nuit.

Bien que cette nuit-là fut victorieuse pour le japonais, l’affrontement représentait une défaite militaire pour les samouraïs japonais.

Kublai Khan ne se laissa pas décourager pour autant, il revint à la charge en 1281, mais cette fois, fort d'une flotte de 4400 vaisseaux, 100 000 soldats chinois et 50 000 soldats mongols, la majorité provenant de la conquête de la Dynastie Sung de la Chine méridoniale. Les Japonais attaquèrent tout de suite les navires, en les incendiant et en coulant certains.

Cette défense fortifiée des Japonais obligea la majorité de la flotte à jeter l'ancre près de la côte sud-ouest du Japon, où les envahisseurs ont bataillé pendant six semaines. C'est à cet endroit, près de la minuscule île de Takashima, que le 30 juillet, un grand typhon providentiel balaya pendant deux jours la zone des combats, détruisant la majorité de la flotte. 
 


Le Kami Kaze, le vent divin japonais

 


Les bateaux avaient été enchaînés ensemble afin de former une flottille, unissant les ressources militaires de la flotte, mais empêchant efficacement toute évasion en eau profonde. Plus de 4000 navires coulèrent et 130 000 hommes, chinois et mongols, périrent.

Suite à cet échec, les Mongols n'attaquèrent jamais plus le Japon, avortant une troisième tentative en 1286 au compte de préoccupations fiscales grandissantes exacerbées par leur débandade militaire.

Ces vents divins, qui sauvèrent le Japon d’une défaite imminente à deux reprises, furent nommés Kami Kaze (vents divins) et sont encore vénérés aujourd’hui. À l'exception de la fin de la Seconde Guerre mondiale, ces tentatives d'invasion sont les plus menaçantes que le Japon ait connues en plus de 1 500 ans.

Le nom kamikaze sera repris par les pilotes japonais de la Seconde Guerre mondiale qui se sacrifia pour leur nation en précipitant leurs avions chargés d'explosifs sur les navires ennemis.






Source: http://www.wikipedia.org

Le Hindenburg


Le hindenburg

La plus célèbre catastrophe aérienne de l'histoire


{dailymotion}x2x8od?syndication=115201{/dailymotion}


{googleAds}<script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "ca-pub-4952430881658706";
/* DarkStories5-txt */
google_ad_slot = "1648215616";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
//-->
</script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script>{/googleAds}

 

 

Nommé LZ 129 Hindenburg, cet imposant dirigeable était, avec ces 235 mètres de long et 41 mètres de diamètre, le plus grand dirigeable jamais construit. Orgueil de l'Allemagne nazi, ce véritable vaisseau volant fournissait tout le confort et le luxe nécessaire à ses passagers et était à la fine pointe technologique de cette époque. Cet impressionnant aéronef pouvait se déplacer à une vitesse maximale de 130 km/h. Personne à l'époque ne se douta qu'il deviendrait la cause d'une des plus impressionnantes catastrophes aériennes de l'histoire.

 

Le hindenburg

 
 
L'aéronef était, à l'origine, conçue pour rempli d'hélium, un gaz ininflammable, mais suite à la prise du pouvoir de l'Allemagne par Adolf Hitler, le gouvernement américain imposa un embargo. Les Allemands utilisèrent donc l'hydrogène, un gaz très inflammable, pour remplir les 200 000 m³ de l'aéronef. Après que son inauguration ait été célébrer de façon mémorable par le gouvernement allemand de l'époque, il quitta sa patrie son premier voyage vers Rio de Janeiro. Il en effectua 6 autres la même année (1936) ainsi que 10 voyages à New York. Le dirigeable était une fierté pour l'Allemagne Nazi ainsi qu'une propagande efficace.

 

Le Hindenburg      Construction du Hindenburg


           
 
C'est à la fin de l'hiver que le Hindenburg quitta l'Allemagne pour son premier voyage de l'année 1937, en direction de New York. Ce fut aussi son dernier voyage. À son arrivé en sol américain, le Hindenburg devait atterrir sur base aérienne de Lakehurst, New Jersey (non loin de New York) à 6h00 am, le 6 mai 1937. Les conditions météorologiques très instables et difficiles compliquèrent les manoeuvres et le dirigeable sa descente débute qu'aux environs de 19h00. Quelques minutes plus tard, alors que le dirigeable était encore à une distance d'environ 300 mètres de son lieu d'atterrissage, de minuscules flammes apparurent sur la partie arrière du Hindenburg. Tout allait se dérouler très rapidement. L'hydrogène s'est échappé très rapidement du dirigeable et l'enveloppe de ce dernier, en acétate, était un combustible de choix. En moins d'une minute, le LZ 129 Hindenburg fût réduit en cendre à travers un spectaculaire brasier. Miraculeusement, seulement 34 des 97 passagers périrent dans ce qui fût une des plus impressionnantes catastrophes de l'histoire de l'aviation.

 

Le Hindenburg prend feu      Le Hindenburg est détruit


           
 
De multiples hypothèses ont été émises au sujet de l'incendie du dirigeable. Plusieurs croient en un sabotage, que l'électricité statique serait en cause ou encore qu'une des innovations essayées sur le Hindenburg aurait pu provoquer sa perte et celle de 34 de ses passagers. Faute de matière à analyser et le transport par dirigeable commercial ayant pris fin après cette catastrophe, le mystère ne sera probablement jamais résolu. Une chose est sûre cependant, cette tragédie provoqua une peur bleue de l'hydrogène qui est encore très présente à notre époque. 

 

La catastrophe aérienne du hindenburg, 1937

 

Quelques histoires sélectionnées au hasard


Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Les nouvelles histoires:


Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 582

Warning: preg_replace(): The /e modifier is no longer supported, use preg_replace_callback instead in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/filter/filterinput.php on line 584

Réseaux Sociaux:


Dark Stories est sur Twitter !

Histoires et récits insolites et macabres

Newsletter - Inscription


Warning: Declaration of JParameter::loadSetupFile($path) should be compatible with JRegistry::loadSetupFile() in /homepages/31/d132716469/htdocs/libraries/joomla/html/parameter.php on line 431

Informations supplémentaires:


À propos de Dark Stories
Connexion
Liens et partenaires
Mentions légales
Écrire au webmestre